Super Trucks PS2

Super Trucks PS2

Après avoir essayé divers jeux sur divers consoles et des jeux plutôt axés simulations comme l’excellent F355 challenge ou 24h du Mans sur Dreamcast, je me suis dit, tiens pourquoi pas un jeu de camion, mais si possible le plus axés simulation. Voilà comment je me suis mis à chercher sur le net un jeu de camion sur console old-gen. Après avoir trouvé le jeu en question, fallait encore le trouver…

 

Une fois ce jeu reçu à la maison, je me suis empressé de poser le cd dans la ps2 et de brancher une manette filaire et c’est parti!!!!

 

Super Trucks est donc un jeu sorti sur PS2 en 2002, il a été développé par les studios de Bigben et Jester Interactive. Il a la particularité de ne parler que de courses de camion, ce qui est assez rare et assez novateur dans le jeu vidéo. Le jeu reprend à peu de choses près le championnat européen 2001 de course. Vous retrouvez donc des camions sous licence officielle et des circuits bien réel, ici pas de place au fictif. Le jeu se veut réaliste dans sa conduite et ses réglages.

Graphiquement :

Il faut l’avouer que sorti des jeux essayés dernièrement sur Dreamcast, je m’attendais à des choses équivalente et, j’ai été quelques peu déçu des graphismes généraux. Le jeu se veut agréable sans pour autant être surprenant. Les camions sont bien réalisé et ne souffre d’aucun défaut et ce quelque soit la vue utilisé. Les concurrents souffrent d’une qualité inférieur mais ce n’est pas dérangeant. Le plus gros point noir vient surtout des décors, il y a trop d’aliasing (le lignes en escalier) que ce soit en vue proche comme éloigné il y en a partout et c’est fort dommage car cela dénote avec l’ensemble. Je ne sais pas mais j’ai comme l’impression de voir un très beau jeu PS1 et un jeu un peu pauvre graphiquement pour la PS2.

Jouabilité :

La jouabilité est plutôt bonne, les camions réagissent très bien et on ressent assez bien le poids élevée des engins. N’ayant jamais conduit de camion de course, difficile de vous donner un avis par rapport à la réalité. Mais toutefois avec le peu d’expérience que j’ai, on ressent bien le poids important se trouvant sur le train avant alors que le train arrière est lui, délesté de toute contrainte, on a ainsi un comportement très joueur et très difficile à maîtriser car, lorsque le train arrière déborde il est quasi impossible de reprendre du grip en accélération, il vaut mieux laisser le camion glisser et attendre qu’il se replace, ce n’est pas toujours simple, car en fonction de l’angle de perte de contrôle, vous allez soit écarter votre trajectoire, soit pointer l’intérieur de la courbe et amorcer un tête à queue. De plus l’IA ne vous facilitera pas la tâche en venant vous percuter régulièrement et volontairement pour vous sortir de la route ce qui à tendance à être très énervant, surtout quand on mène la course. Pour leur défense, c’est vrai qu’il n’est pas simple d’effectuer un dépassement propre avec un véhicule dépassant les 2 mètres de large sur un circuit prévu pour les automobile et non les camions. J’ai moi même poussé quelques adversaires pour obtenir les meilleures places… Attention cependant au freinage, avec des freinages tardif et répétitif, vos disques et plaquettes vont surchauffer et s’user prématurément, il faut donc penser à les refroidir en adaptant votre freinage, ou alors en utilisant le système de refroidissement via la gachette L2 de votre manette.

Bande sonore :

 

Fidèle à mes habitudes, je coupe la musique (hors cas exceptionnel comme Métropolis Streer Racer sur Dreamcast) et le bilan est plutôt mitigé, bien que les camions soit motorisés par des moteurs diesel disposant d’une plage de régime de tracteur, je m’attendais à être un peu plus dans l’ambiance, on a la sensation que la sonorité est la car elle doit être là, on ne la vit pas, on ne la ressent pas mais elle accompagne uniquement le camion. Les autres bruitage comme les pneus, sont assez bien réalisé.

Environnement :

Super Trucks propose divers éléments qui permette de donner un bon sentiments de plaisir. Ainsi, les accrochages sur la piste donneront généralement des dégâts visuel à votre camion, même si je n’ai pas vu grand chose de plus que les pare-choc qui se déboite, cela ajoute un petit plus, car l’envie d’avoir une conduite propre et en bonne position pour passer la ligne d’arrivée est toujours plus gratifiant qu’un camion déglingué dans tous les sens. Pour arriver au drapeau à damier avec un camion en état, il faut qu’il soit adapté à votre conduite. Super Trucks se veut simpliste mais assez fun. On va pouvoir gérer la pression des pneumatiques, les suspensions, les freins … Tout cela aura une influence sur votre conduite et, comme chaque camion dispose de ses propres caractéristiques, il faudra adapter chacun de ses camions en fonction de chaque circuit. Avec 14 écuries sous licence, on peut dire qu’il est assez bien garni de ce côté.

Conclusion :

 

Au final Super Trucks est un jeu très intéressant, novateur dans son développement avec des véhicules que l’on à pas l’habitude de voir en europe mais ce sont des championnats très prisés chez l’oncle Sam. Passé le pari risqué, le jeu est plutôt réussi avec de bonne sensation de conduite. Jeu très difficile dans sa prise en main et la maniabilité du camion, la conduite devient un régal lorsque l’on comprend le comportement du camion, on prend plaisir au fur et à mesure de l’avancée à avoir une conduite plus souple et moins agressive et on apprend à dépasser ses adversaires à des endroits stratégique quand eux, tenteront parfois le diable quitte à se sortir et vous emmener avec eux. Après plusieurs heures de jeu, le fun est toujours là et l’envie de lâcher la manette n’opère pas !!!!

Pour lui donner une note, il vaut bien un 16/20 pour les nombreuses imperfections.

 

Si vous avez aimé cette article, pensez à le partager et le liker, N’hésitez pas à vous abonner à notre chaîne pour continuer à nous suivre et être informé des prochains tests.

Share Button

No Comments

Laisser un commentaire