Retro Test: Final Fantasy VII (PS1)

En fouaillant un peu dans le Placard à Tonton Rétro, je suis tombé sur une perle des jeux vidéo, Final Fantasy VII sur la Playstation première du nom. Petit rétro test pour vous !

 

 

Pourquoi ce jeu sorti en novembre 1997, nous a-t’il autant mordu? C’est la question que je me suis posé au moment de le tester, ce RPG (Role Playing Game) a marqué une génération de joueur et c’est peu dire, aux vues des derniers chiffres de ventes toutes éditions confondues, c’est plus de 11 millions de copies distribuées dans le monde. C’est aussi le premier volet de la saga en 3D.

 

L’histoire se déroule dans un univers fantastique où les hommes (surtout la multinationale Shinra) tirent l’énergie de la Terre (l’énergie Mako) pour vivre, concevoir des armes (bien sûr plus rentable) et des materias (pierres d’énergie Mako condensé). Ce monde est peuplé d’hommes, de femmes, de monstres et autres créatures imaginaires. C’est là qu’intervient notre jeune héros. Cloud, mercenaire accompagnant le groupe éco-terroriste, Avalanche, qui veut détruire les réacteurs Mako qui tuent notre planète.

Et c’est ici que vous prenez la main dans la ville de Midgar accompagné de Barret et Tifa. Vous devez empêcher, d’une part, la Shinra qui assèche l’énergie spirituelle de Gaïa (la Terre) qui risque de la détruire, et d’autre part, Sephiroth de tuer tout le monde pour découvrir sa « terre promise ».

 

 

Les graphismes sont simplement magnifiques, on alterne entre une 3D polygonale pendant les phases d’exploration et une belle 3D lissée en phases combat. Les cinématiques sont à couper le souffle. Les sorts de magie et les invocations de materia sont incroyables, les décors sont poétiques et ne parlons pas des musiques qui sont quant à elles mythique.

 

 

Le Gameplay en mode exploration peut paraître difficile au premier abord et il l’est. C’est l’un des seuls points négatifs du jeu, parfois on galère un peu à atteindre certaines zones et les directions ne sont pas claires. Par contre en phase de combat c’est fluide, simple et claire. On choisit son perso, on attaque, on invoque, on lance un sort ou l’on bloque au choix. Une jauge de Limite se remplit au fur et à mesure que vous encaissez les attaques ennemies et une fois remplies, cela vous permet d’envoyer une attaque critique parfois salutaire dans les mauvaises passes.

 

La diversité des armes, sorts et invocations est assez grandes pour vous tenir des heures à tenter diverses combinaisons. Rien que les affectations de materia vous tiendrons en haleine longtemps car les associations possibles sont élevées.

Plus vous avancerez dans le jeu, et plus il vous faudra vous équiper en armes, en materias, en potions et ainsi de suite, il ne faut surtout pas négliger l’aspect collecte de FF sinon cela peut vite devenir très long. Idem pour les combats, en faire régulièrement pour récolter de l’argent et vous aider dans vos achats ainsi que monter votre exp régulièrement.

 

 

L’aventure est longue, tellement longue que les développeurs l’ont disposés sur 3CD. La difficulté est quant à elle correct, la plupart des ennemis de route sont abordables, sauf cas exceptionnel (le fameux Zolom de Midgar, je vous laisse le découvrir), les boss sont assez durs et, on ne va pas se mentir, il faut maintenir un niveau d’exp élevé pour ne pas se retrouver avec le fameux:

 

 

De plus, le jeu peut être rallongée avec les quêtes annexes et les mini jeux parsemés sur le long du chemin, certaines vous permettront d’obtenir des armes et objets rares, d’autres de l’argent et même parfois, les limites finales de plusieurs persos. Quoiqu’il arrive, de longues heures de jeu en perspective.

 

 

En Résumé:

 

Cet opus est pour moi le meilleur de la série, le jeu est long et prenant, le contexte est d’actualité et les graphismes incroyables.

Il serait vraiment regrettable de passer à côté de ce chef d’œuvre encensé par toute la presse de l’époque surtout que la version remasterisé de Square arrive bientôt sur consoles next-gen et que malheureusement le plaisir ne sera pas le même !!

 

Et vous qu’en pensez-vous ???

 

N’hésitez à venir nous en parler sur les réseaux sociaux ou en commentaire!!

Share Button

No Comments

Laisser un commentaire