Rétro Test: Aladdin (Mégadrive)

Après avoir marqué l’ensemble des Booms françaises avec la chanson « Ce Rêve Bleu« , Aladdin débarquais sur nos consoles de salon pour distiller encore un peu plus la magie du Génie! Nous avons choisi de vous présenter la meilleure des versions, celle de la Mégadrive de Sega! 

 

 

Adapté du film d’animation de Walt Disney Pictures, Aladdin, sortit en novembre 1993 dans nos salles obscures, développé et édité en 1993 par Virgin Interactive, retrace les grands passages du film sur le type du jeu de plate-forme. L’histoire, un jeune garçon, Aladdin, accompagné de son petit singe Abu, rêve de prouver qu’il n’est pas qu’un mendiant et un chapardeur, je vous passe le reste des détails car c’est un des meilleurs films de Disney de cette époque avec Le Roi Lion, Je vous le conseille chaudement!

 

 

Votre personnage, Aladdin, peut sauter relativement haut et loin, grimper aux cordes, se baisser, mettre des coups de sabre et jeter des pommes à ses ennemis, pommes que vous ramassez tout au long du chemin et à ne surtout pas négliger. Niveau item à ramasser, y a le paquet, les têtes de génie et de Abu vous donneront des points, celles d’Aladdin donne une vie supplémentaire, les cœurs bleus des PVs, les lampes enlèvent tous les ennemis à l’écran et les gemmes, elles, permettent d’acheter des choses au marchand ambulant, vie, vœux, etc…

 


 

On débute l’aventure dans les rues de Agrabah, vous devez vous débarrasser de vos ennemis, cela va du garde du Sultan au serpent ou du lanceur de couteau au squelette en passant par les poissons cracheurs et bien d’autres, une belle variété de méchants, à coup d’épée ou bien de pommes et tout ça en évitant toutes sortes de danger. C’est typiquement un jeu de plate-forme avec à la fin de certains stages, un boss ou bien un niveau bonus, et dans ce dernier cas, vous y incarnez Abu le petit singe en mode chapardeur de gemmes. Une phase en tapis volant est même inclus à l’intérieur du jeu pour être le plus fidèle possible à l’aventure d’Aladdin.


 

Vous déambulez donc dans les décors de somptueux film d’animation pour y revivre cette aventure. Les graphismes sont superbes, c’est coloré et enjoué, complètement en adéquation avec le film, on regarde ce jeu autant qu’on y joue. L’ambiance sonore est, elle aussi, sublime et on y reconnait la plupart des musiques et les effets sonores sont magiques. La réalisation, elle, est incroyable, le personnage réagit parfaitement à nos sollicitations et chaque mouvement semble tout droit sorti du film de Disney. On pourrait presque dire que ce jeu est un des meilleurs de la Mégadrive sur la réalisation.

 

 

Je ne peux que vous conseiller ce jeu parce qu’il est exceptionnel, déjà grâce à sa réalisation hors pair, de plus par sa fidélité au film, et parce qu’il apparaît, à deux ou trois exception près, dans la totalité des top 10 de la Sega Mégadrive, c’est vous dire qu’il est bon! Je le conseille aussi aux enfants qui s’initient aux jeux rétro. A faire les yeux fermés!!

 

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager, vous abonner pour recevoir nos prochaines publications par mail et à nous rejoindre sur nos réseaux sociaux.

 

La Mégadrive possède de très bon jeu, celui-ci en fait partie! A lire!!

Rétro Test: Pulseman (Mégadrive)

Share Button

No Comments

Laisser un commentaire