Pilotwings sur SNES, un jeu indémodable pour apprendre à voler!

Sorti en 1993 en France, voila un jeu qui ne me lassera jamais car vous y apprenez à piloter différents engins de vol et même à sauter en parachute, la classe non? Pour l’époque, il était vraiment complet, une première sur la console.

 

Vous rejoignez un clubs d’aviation pour passer vos différents brevets de pilotes. Vous serez accueilli par un moniteur en fonction de la mission. Chaque leçon commence par un briefing de votre moniteur qui vous explique les objectifs à atteindre et un écran avec les commandes de pilotage vous sera présenté. Les leçons deviennent de plus en plus complètes et compliquées au fur et à mesure de votre progression. Ah oui j’oubliais le jeu est entièrement en anglais, pas grave car la prise en main est très simple. De plus vous allez rapidement comprendre à quoi correspondent les boutons. Allez c’est parti lesson one!

 

 

Les missions

Pour validez les leçons et passer au brevet supérieur, vous devez obtenir un certain nombre de points en fonction de différents critères. Il n’est pas nécessaire d’avoir tous les points pour passer au niveau supérieur. Suivant les missions, vous aurez la possibilité de décrochez des bonus qui vous donneront des points supplémentaires. Après chaque leçons réussi vous recevrez un certificat avec un mots de passe qui vous permettra de recommencer à la dernière leçon réussie.

 


L’avion

On oublie l’alpha jet de la patrouille de FRANCE, on commence avec un vieux coucou et oui, on est en apprentissage et comme en voiture, on commence sur les vieux modèles. Mais bon vous inquiétez pas le plaisir est quand même au rendez vous. Vous allez devoir apprendre les bases comme  le décollage et  l’atterrissage et suivre des parcours aériens en passant dans des cercles lumineux pour valider vos trajectoires. Il vous faudra quelques heures de vol pour bien maîtrisé les commandes car au début vous allez vite vous perdre et consommez l’ensemble de votre kérosène. Et bien sur vous allez vous cracher car qui n’a pas tenté direct une vrille ou un looping.

 

 

Le parachute

Amener à une altitude de 3800 pieds, vous allez devoir réaliser un parcours aérien et atterrir dans une cible bien définis. Surtout n’oublié pas d’ouvrir votre parachute sinon c’est le plat assuré. La gestion de la descente se fait assez facilement mais être précis lors de l’atterrissage vous demandera des efforts.

 

 

Le JETPACK

Honnêtement c’est le plus difficile à manipuler, il vous faudra gérer la puissance et la direction pour atteindre les différentes cibles. En plus il y a un signal stressant qui sonne à chaque fois que vous êtes trop proche du sol. mais c’est quand même  un engin très fun à piloter.

 

 

Le Deltaplane

C’est le plaisir de voler à l’état pure. Vous êtes lâcher en plein ciel avec votre delta plane. Pendant votre vol, vous devez allez cherchez les courants ascendant pour prendre de l’altitude et faire les manœuvres demander pour réussir votre leçon.  Vous allez être surpris lors du passage de votre deltaplane sur le courant ascendant.

 

 

L’hélicoptère

C’est comme le boss final d’un jeu d’aventure. Une fois que vous avez fini vos leçons vous aurez le droit à une mission secrète. C’est une mission de sauvetage ou il y aura des ennemis qui vous tireront dessus. Par chances vous aurez le droit de les buter aussi. Les commandes de l’hélico sont rudimentaires et ça sera facile de le piloter.

 

 

 

Pilotwings est vraiment sympa, de plus un mode expert est débloqué lorsque vous réussissez les 5 premières  missions. Ce mode expert est beaucoup plus dur, ce qui donne plus de satisfaction quand on réussie les nouvelles missions. Ne vous attarder pas sur les graphismes car il y a un travail graphique sur les bases mais il n’y a pas de paysage au loin. La bande son est agréable et adapté à l’ambiance du jeu.

 

 

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager, vous abonner pour recevoir nos prochaines publications par mail et à nous rejoindre sur nos réseaux sociaux.

 

 

Share Button

No Comments

Laisser un commentaire