Mercedes-Benz Tankpool

Fin de notre article sur Forza Motorsport 7

 

On en peux pas dire qu’il soit vilain, mais juste imposant

 

Euro Truck Simulator

Autant donner mon avis, un camion c’est moche, c’est gros, c’est lourd, ça une prise au vent de frigo américain et ça pollue, voilà les bases…

A partir de là, nous allons pouvoir donner un avis objectif sur l’essai de ce troisième véhicule qu’est le Mercedes Tankpool. Il faut savoir que c’est un camion de course qui développe pas loin de 1000 ch et 8000 nm de couple. De quoi faire passer le couple astronomique d’une Veyron pour un scooter 50cc. Mais je ne m’en remets pas, comment peut-on faire une course de camion sur un circuit étudié pour l’automobile avec des engins de plus de 2.5m de large, disposant d’un nombre incalculable de rapport et fonctionnant à un régime de 3000 tr/mn. C’est totalement anti-sportif. Mais comme je suis sympathique je vous propose un bref essai.

 

Heureusement que mon concurrent caresse le vibreur

 

Premier constat et qui saute aux yeux, la taille de l’engin. Installé à bord, je bascule sur les différentes vues afin de mieux appréhender le volume de Shrek. Au final je reviens immédiatement à la vue cockpit tant les deux caméras extérieur ne sont pas adapté au gabarit, je crois que les développeurs ont eux aussi eu du mal avec ce genre de véhicule. Mais je dois reconnaître que le véhicule est sinon parfaitement modélisé. La prise en main n’est pas si différente de la GT-R ou de la GT2 RS, on accélère, on freine et on tourne, sauf que là tout prend plus de temps. Même si il faut reconnaître que les accélérations sont plutôt surprenantes, on franchit souvent les 200 km/h, que les freins font un travail remarquable pour freiner l’engin, je ne prends pas de plaisir à son volant. Le véhicule sous-vire à chaque instant, la direction semble lourde et le véhicule s’éloigne sans arrêt de sa trajectoire, les relances ne sont pas franches et nécessite de jouer de la boite de vitesse non-stop. Vous n’êtes pas encore sortis du virage que vous avez déjà passé 4eme, la 5eme et la 6eme. Point positif, aucun manque de motricité, aucun sur-virage, le véhicule reste collé au sol en toute circonstance. En fait ce qui me gêne le plus dans ce véhicule c’est ce manque d’allonge mécanique, on navigue entre 1500 tr/mn et 3500 tr/mn sans prendre du plaisir, les rapports montent et descendent sans cesse et cela ne me procure aucun plaisir. Le même véhicule avec un bon V10 de Dodge Viper aurait surement un effet tout autre, mais bon le mal est là…

 

La vue n’est clairement pas adapté à ce camion

 

 

La course a été relativement simple, j’ai monté d’un cran la difficulté de mes rivaux, et la course s’est terminé sans mal hormis les dépassements qui nécessite quelques touchettes vu l’étroitesse de la piste. J’ai relancé une seconde fois la course pour essayer de remonter en partant bon dernier et alors j’ai eu une incohérence dans le jeu, environ 20 camions m’attendait en roulant au pas, comme si il y avait eu un drapeau rouge. Seul les 3 premiers avaient pris le large, alors que je pensais à un accident et que je m’apprêtais à trouver cela sympathique, aucune sortie de piste, rien du tout nécessitant de rouler à cette allure. Aussitôt passé le peloton, j’ai eu le champ libre pour remonter les 3 premiers et passer le camion de tête sur la dernière ligne droite à quelques mètres de la ligne d’arrivée.

 

Rattraper ses concurrents ? Une formalité…

 

 

Intérêt du véhicule : 30 %

Pensez à vous abonner à notre blog et notre page Facebook, cela nous ferais énormément plaisir.

Share Button

No Comments

Laisser un commentaire