Donkey Kong Country, le retour gagnant du méchant.

Hey, mais je le connais ce gorille!!!! Nintendo met en avant un adversaire historique de Mario, rappelez vous, c’est lui qui enlevait la copine de Mario et qui vous jetait plein de tonneaux sur la tronche. Voyons comment Nintendo  la rendu sympathique.

 

 

Ouhhhhh, à priori Nintendo l’on pas rendu plus joyeux. Mais bon vous seriez surement dans le même état si on vous avait volé votre réserve de Kinder Bueno. Ok pour  lui c’est pas des Kinder mais plutôt des bananes. Donc vous l’aurez compris, Donkey Kong doit retrouver ses fameuses bananes, éparpillées au quatre coins de la jungle. Pour mener à bien son aventure, il sera accompagné par son ami, Diddy Kong. Vous allez pouvoir ainsi contrôlé à votre guise l’un des deux personnages dans ce jeu développé par Rare et édité par Nintendo en 1994!

 

 

Vous constaterez rapidement que les deux personnages se déplacent différemment et que pour franchir certain obstacle, il sera plus judicieux d’en choisir un que l’autre. Pour faire simple, Donkey va jouer le rôle de la brute et Diddy le rôle de l’acrobate rapide et agile.

 

 

Nintendo va reprendre un classique des jeux de plate-forme, c’est la progression, étape par étapes, dans différents univers. Et la, on va se retrouver dans des décors très variés. Un des points fort du jeu, justement, est la beauté de ses arrière plans. On va évolué à travers différents paysages, de la jungle humide au montagne enneigé sans oublié le fameux passage aquatique. Le graphisme est tous simplement admirable, en aucun cas on se fait agresser par les couleurs et, surtout, on apprécie la totale immersion dans les différents environnements.

 

 

La jouabilité est plus que parfaite, on a deux persos qui réponde parfaitement à la manette. Ce qui nous permettra de franchir les différents obstacles du jeu. Mais rassurez vous, vous allez perdre quelques vies avant de les franchir, car la difficulté du jeu est bien réelle, et certain passage vont vous demander beaucoup d’agilité. Car on va être souvent dan les airs propulser soit par des tonneaux explosifs ou des lianes qui vont nous balancer dans tous les sens.

 

 

De plus, nos deux amis vont trouver de l’aide tout au long du jeu, grâce aux différents animaux, que vous allez rencontrer durant votre aventure. Chaque animal possède des caractéristiques propres, mais pas de panique, ils sont très docile et facile à dompter. Ils vous permettront ainsi de finir les niveaux avec plus de facilités.

 

 

Qui dit niveau et surtout fin de niveau dit bonus. Et oui tous travail mérite salaire, alors pour vous récompenser d’avoir fini un niveau, vous aurez le droit aux petits bonus, qui seront variés, mais toujours très agréable pour recevoir des vies supplémentaires.

 

 

Ah oui, j’allais oublier de vous parler des boss, car ici c’est pas Donkey le méchant. On va devoir vaincre les différents Boss qui détiennent nos fameuse bananes. Alors encore un petit effort, vous leur taper plusieurs fois sur la tête pour les vaincre. Et à vous tous les régimes de bananes.

 

 

Donkey Kong Country est vraiment très agréable à jouer, c’est l’un des dernier jeu de la SNES, car après on bascule sur les consoles « Next Gen » (Playstation, N64, etc…). Le jeu est fluide et a, vraiment, exploité les capacités de la SNES. Nintendo a gagné son pari, de faire d’un ancien méchant, un perso attachant qui a entraîné une saga Donkey Kong.

 

Share Button

No Comments

Laisser un commentaire