ArcheAge: Begin le meilleur RPG sur mobile?

ArcheAge: Begin, vous aussi venez participer à une des plus grandes expéditions sur mobile et révéler les secrets de ce monde !

 

Comme je n’ai pas eu la chance de pouvoir tester la beta fermée de ArcheAge: Begin, j’étais vraiment impatient de mettre la main dessus le jour de sa sortie, alors dès que j’ai reçu la notification, je me suis empressé de le télécharger pour me faire un avis.

Si l’histoire est à dormir debout, elle se passe 2000 ans avant le début du MMORPG sorti sur pc en 2013, c’est plus l’aspect communautaire qui est mis en avant mais je reviendrai dessus plus en détail plus tard.

 

Première surprise, le patch de mise à jour de 500MB, autant dire qu’il faut de la place sur le téléphone, heureusement pour patienter de jolie illustration narrative nous plonge dans le bain en nous expliquant l’histoire rapidement.

 

Upload images

 

Deuxième surprise, le jeu est beau, très beau même, on voit que c’est plus qu’un simple portage du MMORPG  du même nom sorti sur P.C. et que le moteur graphique basé sur l’Unreal Engine 4 fait bien son travail sur mobile.

 

Upload images

 

Au début tout paraît brouillon mais le tutoriel de départ guide très bien le joueur, on peut jouer la stratégie en choisissant notre héro d’attaque et ses compétence ou se laisser guider par le mode auto avec une option x2, il y a 3  mode de caméra pour se plonger dans l’action, en gros tout le gameplay a été pensé pour être jouer sur téléphone mobile.

On commence la partie avec 4 héros charismatiques avec des capacités spéciales, plusieurs personnages peuvent être débloqués (32 au total) au fur à mesure qu’on avance dans le jeu ou en ouvrant des boîtes d’invocation pour quelques gemmes.

 

Upload images

 

Une fois le long et pénible tuto terminer c’est tout plein d’options qui s’offre à nous comme de la construction, de la pêche et du commerce ajoutent plusieurs aspects caractéristiques des RPGs.

 

Maintenant parlons de ce qui nous intéresse, “la guilde”, un fois le niveau 10 atteint on aura le choix d’intégrer plusieurs guildes, je vous conseille de faire attention au drapeau sous l’avatar des joueurs, il y a plusieurs pays et c’est toujours mieux de tomber dans une guilde qui parle notre langue, histoire de se faire comprendre, vous pouvez échanger plein d’astuces et secrets qui sont propre au jeu et partir à l’aventure « casser » du monstre. Je pense que l’avenir du jeu se trouve ici plus que dans le mode histoire qu’on passe très vite.

 

Upload images

 

La boutique du jeu est affreusement chère, les prix sont ahurissants mais regardez plutôt moi ça… Je suis d’accord que c’est un free-to-play mais la, pour des prix de lancement pour un pack j’espère qu’il y aura de meilleur promo dans le futur.

 

Upload images

 

Durant ce test, il y a eu pas mal de souci avec le jeu mais les développeur sont très réactif et à l’écoute, ils proposent régulièrement des M.à.J.s pour corriger les quelques bugs présents depuis son lancement.

Pour conclure il n’y a pas de réel difficulté dans le jeu même si j’ai pris beaucoup de plaisir à jouer, on sens vite la limite quand on passe les chapitres, les packs sont vraiment inabordables et là ça s’adresse plus au joueur fortuné et aux accrocs qu’au petit joueur lambda qui attend d’un free-to-play de pouvoir y évoluer gratuitement.

C’est plus la guilde qui a le plus attiré ma curiosité pour l’aspect communautaire, même si depuis son lancement il est quasi vide, ce qui est dommage.

 

N’hésitez pas à nous laisser un commentaire et à passer nous voir sur nos réseaux sociaux!

Share Button

No Comments

Laisser un commentaire